Malgré la demande du Conseil d'Etat, la commission faîtière de la CCT Santé refuse d'accueillir GSMN Neuchâtel à la table des négociations

08.03.2016

GSMN NE regrette vivement le refus d'être reconnu comme partenaire employeur. GSMN NE avait et a toujours l’espoir de pouvoir contribuer à redéfinir une CCT qui soit respectueuse des employés et prenne en compte également les besoins des employeurs.

GSMN NE maintiendra des contacts étroits avec la partie des employeurs afin d’être associé à un forum d’échange qui lui tient à cœur. GSMN NE a également accepté la proposition de rencontrer uniquement la partie employés et espère encore que cette dernière changera d'avis et intègrera GSMN NE dans le processus de négociation en tant que membre à part entière. « La mise à plat de la CCT Santé 21 est indispensable. Les conditions actuelles sont la cause principale de l’inefficience des établissements qui y sont soumis et il est impossible de répondre au critère d’économicité exigé par la LAMal en l’appliquant. » conclut Antoine Wildhaber.

Téléchargement

Lire le communiqué de presse complet.